Dernier produit ajouté

product (empty)

Livraison
Total

Les prix sont TTC

Brooklyn NLXL Arte

Collection de papier peint Brooklyn de NLXL Arte

Pour connaître les secrets de fabrication de Brooklyn Tins Wall & Ceilingpaper, il faut remonter à 2009, année de la création de MERCI dans le quartier artistique de Paris. MERCI se profile comme un lieu remarquable, point de rencontre d’une boutique conceptuelle, de trois cafés et de quelques restaurants associés. Tout est plus ou moins vintage, y compris l’aménagement et les objets que l’on peut y acheter. Pas étonnant que MERCI ait acquis, dès lors, une célébrité mondiale pour que tout le monde et surtout les artistes, accourent de partout. MERCI se distingue tout d’abord par son comptoir en étain. Il ne se passe pas un jour sans qu’on le prenne en photo. Certains visiteurs veulent l’acquérir à tout prix. Jean-Luc Colonna d’Istria, gérant de MERCI, a choisi cette décoration vintage en connaissance de cause. Il savait qu’elle ferait mouche et voulait que ce thème soit à la base d’une collection de papier peint. Brooklyn Tins Wall & Ceilingpaper était né.

Alternative au stucage

Les plaques d’étain qui constituent la collection, étaient très en vogue pour les plafonds dans l’Amérique du XIXe siècle. Entre 1890 et 1930, on ne comptait pas moins de 45 usines qui en fabriquaient. La plupart de ces entreprises étaient établies dans les États de l’Ohio, de la Pennsylvanie et de New York. Il s’agissait de plaques d’étain où était gravé un motif que l’on peignait. Elles servaient de revêtement alternatif bon marché au stucage qui était utilisé dans les maisons européennes.

Plafonds américains

Le papier Brooklyn Tins Wall & Ceilingpaper s’est inspiré de ces anciens plafonds américains. Et, avouons-le, il fait plus vrai que nature. Le caractère « ancien » est renforcé par les motifs mais aussi par les irrégularités, la peinture écaillée et des traces d’humidité et de rouille. La plupart des versions sont de couleurs relativement claires, un must pour « illuminer » les intérieurs de jadis relativement sombres: beige, blanc crème, sable et gris clair, mais aussi deux adorables tons pastel, rose bébé et vert pistache. Les deux versions plus sombres ne manquent pas de capter tous les regards et l’une d’elle affiche même un superbe reflet doré.

Produit splendide

« Nous devions faire un carton avec ce produit splendide. Brooklyn Tins Wall & Ceilingpaper sera certainement un grand succès! », confie-t-on chez MERCI. Brooklyn Tins Wall & Ceilingpaper est un papier peint très facile à poser. Et lavable, qui plus est. Cette collection compte huit références, de 10 m de long et de 49 cm de large. Ce papier peint new york ne présente pas de véritable raccord, ni de dessins répétitifs, ce qui exclut donc les pertes de papier. Il suffit d’aligner les carreaux en fonction de leur grandeur. Mais il va de soi que les rouleaux sont identiques.

Il y a 23 produits

Il y a 23 produits